COMMENT ?

Le déploiement d'une Coopérative d'Initiative Jeunes

1 Création de comité de pilotage opérationnel 

Le comité de pilotage opérationnel a pour rôle de communiquer sur le dispositif mais aussi de participer à la sélection des bénéficiaires. La qualité de l’action est assurée par l’implication sur le terrain de partenaires institutionnels et économiques représentatifs du territoire qui guideront et conseilleront les jeunes coopérateurs. Ils échangeront également avec les animateurs du dispositif en garantissant à ces derniers leur qualité d’action locale concertée.

2 Sélection et recrutement des coopérants

Voir public recruté

3 Choix du local

Un local dédié est mis à la disposition des bénéficiaires sous leur entière responsabilité.

4 Stage d’intégration

Création du groupe de travail, présentation aux jeunes du fonctionnement de la Coopérative d'initiative Jeunes, définition des orientations du ou des projet(s) commun(s).

5 Rencontre entre les coopérants et le comité de pilotage opérationnel

Présentation du groupe aux partenaires institutionnels et économiques

6 Formation des comités

Constitution du comités exécutif et des 3 comités opérationnels : 

  • Comité Marketing : Promotion des activités de la Coopérative.

  • Comité RH : Gestion les ressources humaines de la Coopérative.

  • Comité Finance : Gestion comptable de la Coopérative et des aspects économiques

7 Ouverture officielle et lancement de l'activité

Présentation du local et des services aux différents partenaires, développement commercial, lancement de la communication…

Pour le déploiement du projet, la Coopérative d’Initiative Jeunes met à disposition des jeunes bénéficiaires :

  • Un animateur «jeunesse» chargé de l’intégration/animation des jeunes dans leurs parcours au sein du dispositif.

  • Un animateur « économie/création d’activité » chargé de l’animation et de l’accompagnement dans leur parcours de création, rompu à l’entrepreneuriat collectif.

Et de plus :

  • Un parrain « économique », issu de la coopérative ou du milieu économique pour accompagner l’animateur « économie/création d’activité » sur les différents aspects économiques, comptables et financiers.

  • Un parrain « vie collective jeunesse » issu de l’éducation populaire qui apportera son appui à l’animateur « jeunesse » grâce à son réseau associatif.